Histoire

         1/L'invention du moteur stirling :

 contexte et acteurs.

           

            A. Une époque favorable aux inventions :

l'apogée de la Première Révolution Industrielle.

         Entre 1800 et 1900, le Royaume-Uni connaît l'apogée de la Première Révolution Industrielle. Le bouillonement d'idées qui en découle est un climat plus que favorable aux inventions. En effet, de nombreux et importants progrès sont réalisés dans tous les domaines, en particulier en physique-chimie et dans le domaine des transports.

            Progrès dans le domaine de la physique-chimie :

  • - Travaux de Gay-Lussac sur la dilatation des gaz en 1802
  • - Recherche d'Avogadro sur la constitution moléculaire des gaz en 1811
  • - En 1842 Sadi Carnot pose les bases de la thermodynamique

             Progrès dans le domaine des transports :

  • - Invention de la machine à vapeur de Watt, certes antérieure à 1800, mais dont résultent le bâteau à vapeur et la locomotive de Stephenson (1814)
  • - Création du moteur à explosion par Otto en 1876
  • - Brevet du moteur diesel déposé par Diesel en 1891

        Durant cette période, les innovations au niveau des moteurs sont donc légion, même si elles sont encore dominées par la machine à vapeur de Watt.

         Si l'invention du moteur à air chaud par Stirling (1816) est postérieure aux recherches d'Avogadro et de Gay-Lussac, elle est en revanche antérieure à ceux de Sadi Carnot qui pose les bases de la themodynamique en 1824. Robert Striling peut donc être considéré non seulement comme un brillant ingénieur capable de s'inspirer des grandes découvertes de son temps mais aussi comme un véritable visionnaire. 

           

          B. L'invention du moteur stirling, une histoire

 de famille.

                 a. Robert Stirling.

         Né le 25 octobre 1790 à Gloag en Ecosse, Robert Stirling est le troisième enfant d'une fraterie en comportant huit. Après de brillantes études à l'université d'Edimbourg (entre 1805 et 1808), il se rend à Glasgow pour étudier la théologie et devenir pasteur. Il se marie en 1819 avec Jean Rakin. De cette union naissent sept enfants.

         A l'époque les chaudières à vapeur explosent souvent et font de nombreux blessés du fait de leur mauvais entretien. Pour cette raison et certainement aussi du fait du contexte historique, de sa curiosité et de son pragmatisme naturels, Robert Stirling invente "le moteur à air chaud". Le brevet est déposé le 27 septembre 1816 et est effectif le 20 janvier 1817. Robert Stirling a également l'idée d'un régénérateur de chaleur permettant d'améliorer le rendement de son moteur. En bon Ecossais, il nomme ce système "économiseur".

         Robert Stirling décède le 6 juin 1878 à Galston en Ecosse.

                         

                         b. James Stirling.     

         Frère de Robert, il tente d'industrialiser le moteur en 1843. Cependant ce dernier ne connaît, malheureusement pour les frères Stirling, pas l'essor escompté. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×